barre-recherche-internet

Appréhender le SEO quand on est débutant

Le référencement est un sujet vaste et complexe dont les règles du jeu se modifient au fil des améliorations des algorithmes des moteurs de recherches.

Autant être clair tout de suite, cet article ne fera pas de vous un expert en SEO. Cependant il vous permettra d’en appréhender les bases afin que vous puissiez être un minimum autonome. 

Voyons donc ensemble les bases à connaître.

Le SEO en quelques mots

3 lettres pour: S = search / E = engine / O = optimisation

L’Optimisation pour les moteurs de recherche, aussi appelé Référencement naturel est un ensemble de techniques et de méthodes pour afficher une page d’un site web en bonne position dans les résultats d’un moteur de recherche.

Pourquoi est-il primordial d’être visible dans les moteurs de recherche ?

Imaginez que le moteur de recherche (Google par exemple) soit une galaxie et qu’une page de votre site web soit une étoile. Comment comptez-vous trouver à l’œil nu une étoile au milieu d’une galaxie qui en contient des milliards? …

La réponse est simple: on ne peut pas.

C’est pareil pour votre site web. Sans SEO, vos pages restent invisibles aux yeux des internautes et votre site ne sert pas à grand-chose.

Maintenant si je vous dis que 66% des clics se font sur les 3 premiers résultats et presque personne ne va jamais sur la seconde page, vous comprenez mieux pourquoi il est vital d’être référencé et surtout bien référencé.

Source: Advanced web ranking

Combien de temps ça prend d’être bien référencé ?

Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte: les mot-clés choisis, la structure et la vitesse d’affichage de votre site, votre hébergement, vos liens externes etc… Bref, tout ça pour dire qu’il faut compter entre 6 mois et 1 an pour commencer à obtenir des résultats et être bien positionné dans les Serps (résultats des moteurs de recherche).

Tout cela bien sûr, à condition que le référencement initial ait été bien réalisé car un mauvais SEO peut se révéler catastrophique et avoir l’effet inverse de celui escompté.

Points de vigilance:

  • Personne ne peut garantir la 1ère position dans les résultats de recherche. Les algorithmes des moteurs de recherche sont aléatoires et changent très régulièrement.
  • Vérifiez la pertinence de vos mots-clés et expressions-clés idéalement tous les mois ou au minimum tous les 3 mois. Ajustez-les ainsi que votre contenu si besoin.

Les 4 bonnes pratiques pour référencer son site quand on est débutant.

Téléchargez ma check-list pour débutants

1/ On choisit ses mots et expressions-clés avec intelligence

Ce sont les mots ou les expressions que les internautes vont taper dans les moteurs de recherche pour trouver des informations sur un sujet donné et donc pour trouver votre site web.

L’erreur la plus courante est de définir uniquement des mots-clés en fonction de votre activité.

Vous devez vous mettre à la place d’un internaute qui ne connaît pas votre site ou votre activité. Imaginez ce qu’il taperait comme mots ou expressions pour arriver sur votre site. 

Privilégiez donc les expressions-clés (moins concurrentielles) qui permettent de cibler très précisément une demande d’un internaute. Privilégiez aussi votre ville et les villes limitrophes et ne négligez pas les événements (anniversaires, Noël etc…) s’ils sont en corrélation avec votre activité. Bref soyez exhaustifs et songez à tous les cas possibles et imaginables qui font qu’un internaute peut arriver sur votre site.

Une fois votre liste faite, il suffira simplement d’en retirer les mots ou expressions trop concurrentielles qui vous empêcheraient de bien vous positionner sur la 1ère page des moteurs de recherche. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser des outils comme Google Trends ou Semrush pour comparer la valeur de vos mots-clés.

2/ On travaille son contenu

Les contenus d’un site web sont tous les textes rédigés ou non qu’il contient. Ils sont le cœur même du référencement. Les moteurs de recherche sont même capables de comprendre le contenu d’un texte et même son champ lexical.

Exemple de champ lexical: si dans votre contenu, il y a les mots athlète, palmarès, boxe, stade, arbitre, record, Google comprendra que vous parlez de “Sport”.

Il est donc important que vos contenus soient originaux, de qualité et respectent un certain nombre de paramètres:

  • Un minimum de 300 mots mais plus c’est long, mieux c’est ! La moyenne se situant à 1450 mots
  • Utilisez 1 mot-clé par page ou article mais sans faire de bourrage (c’est à dire de ne pas l’utiliser à outrance, maximum 7 fois dans le texte)
  • Privilégier le champ lexical pour rendre votre texte léger à lire
  • Pas de contenus dupliqué / copié
  • Ne jamais supprimer une page indexée, vous perdriez en référencement. Faites plutôt une redirection (301) vers une autre page de votre site ou vers la page d’accueil
  • Une seule page par sujet. Si vous avez plusieurs pages traitant du même sujet, Google risquent de les déclasser dans les résultats car il ne saura pas laquelle afficher à l’internaute (par exemple, vous faites 3 articles sur le dernier épilateur électrique de la marque X)

Pour les sites e-commerce:

  • Prévoyez un contenu différent de celui de votre fournisseur
  • Si vous vendez sur des marketplaces, préparez des contenus différents à chaque fois pour éviter le contenu dupliqué
  • Utilisez le descriptif long pour les infos techniques de votre produit en utilisant si possible des tournures de phrases classiques (sujet/verbe/complément) ou sous forme de liste
  • Installez un système de ventes croisées (produits similaires par exemple)
  • Pensez à mettre un descriptif dans vos pages catégories ou désindexées-les

Point de vigilance:

Faites la chasse aux liens morts et aux pages 404, des liens et des pages qui ne mènent à rien vous feront descendre dans le classement.

3/ On fait des liens entre les pages et entre les sites

Les liens internes et externes sont aussi importants que votre contenu pour un bon référencement. L’ensemble de ces liens constitue le maillage et sert à connecter vos pages entre elles ou votre site avec d’autres, un peu comme une carte routière.

Un bon maillage apporte de la “notoriété” c’est-à-dire que les moteurs de recherche considèrent votre site comme fiable et l’affichent plus haut dans les résultats des recherches. Par contre, on évitera de faire à tout prix du bourrage de liens. Comme pour les mots-clés, les moteurs de recherche savent repérer cette pratique et la sanctionnent durement (sous-classement voir déclassement tout court).

Pour réaliser un bon maillage, on privilégiera donc:

  • 2 liens par page qu’ils soient internes ou externes (même sur les fiches produits des e-commerces)
  • L’installation d’un fil d’ariane s’il n’y en a pas
  • Une page “plan de site” en XML pour les robots et une page en HTML (liste de liens) pour les visiteurs si vous avez un site web important 
  • Des liens externes ( ou backlinks, netlinking) de qualité avec des sites jouissant d’une bonne visibilité (position dans les moteurs de recherche) et ayant une activité en rapport avec la vôtre. Par exemple: un fleuriste ne fera pas de backlinks avec un site d’informatique.

Si vous préférez faire appel à des professionnels spécialisés dans les backlinks, il vous faudra prévoir un certain budget selon votre structure car une stratégie de netlinking se prévoit sur la durée pour être vraiment efficace. N’hésitez pas à faire appel à la plateforme Semjuice qui vous propose du clé en main. Vous leur donnez vos mots-clés et vos objectifs et ils se chargent de tout le reste.

Pour faire des liens externes rapidement et à moindre coût, pensez aux réseaux sociaux. On l’oublie souvent mais les réseaux sociaux peuvent aider au référencement de votre site et de votre activité. N’hésitez donc pas à:

  • Mettre ses mots-clés en hashtags 
  • Mettre des liens qui pointent vers votre site web
  • Partager vos articles de blog ou vos produits sur les réseaux sociaux en n’oubliant pas de mettre un lien vers la page correspondante et surtout pas vers l’accueil du site
  • Ne pas alimenter votre Instagram avec vos post Facebook et inversement. La règle est 1 plateforme = 1 post pour un meilleur référencement

4/ On référence aussi ses médias

Les images et les infographies

Les moteurs de recherche indexent de plus en plus les sites au travers de leurs images à condition que ces dernières aient été correctement préparées et optimisées.

  • Le nom de votre image doit être personnalisé. On évite les chiffres et autres libellés sans signification et on décrit succinctement son image en y incluant si possible 1 mot-clé.
  • On remplit la balise “Alt” (ou texte alternatif). Cette balise est utilisée par les moteurs de recherche pour comprendre ce que représente votre image. Évitez simplement les mots de liaison et privilégiez des suites de mots simples comme pour le titre de l’image.

Attention, si l’image est purement illustrative et n’apporte rien de spécial à la page, on laisse la balise “Alt” vide (par exemple pour le logo du site).

Vous pouvez également ajouter une légende cohérente avec le contenu de votre page pour aider les robots à comprendre de quoi il s’agit (facultatif).

A gauche, mauvais nommage d’une image. A droite, appellation optimisée pour le référencement naturel

Les vidéos

Elles sont en train de détrôner les images en termes de communication.

Elles peuvent être une formidable ressource pour le référencement si elles sont bien préparées car elles se positionnent tout en haut des pages de résultats.

Pour optimiser vos vidéos, pensez à:

  • Mettre une image de prévisualisation invitante pour donner envie de regarder la vidéo
  • Héberger votre vidéo sur une plateforme (YouTube, Viméo etc…) pour bénéficier de la visibilité de tels sites
  • Mettre un mot-clé dans le titre en relation avec son contenu
optimiser ses vidéos pour le référencement
Exemples de vidéos optimisées pour le référencement

En fin de compte

Référencer son site est devenu vital pour être visible. Cela nécessite un travail de longue haleine et une bonne préparation en amont. Sans cette préparation, vous risquez de courir à l’échec et surtout, n’oubliez pas de vérifier votre classement avec des outils comme Google Analytics ou Matomo par exemple.

Vous avez beau voir un site joli comme un sou neuf, si les internautes ne vous trouvent pas, il ne sert à rien ! Alors pour être sûr de ne rien oublier en route, n’hésitez pas à télécharger ma check-list pour débutants.

Téléchargez ma check-list pour débutants

Avertissez-moi quand il y a du neuf...

Votre adresse e-mail sera uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide du lien inclus dans chaque e-mail.

Commentaires
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires